Parodontite

//Parodontite
Parodontite 2017-05-16T12:25:50+00:00

Parodontite Paris 8

Parodontite à Paris
Parodontite à Paris
Parodontite à Paris
Parodontite à Paris

La parodontite, ou déchaussement des dents, est une infection bactérienne des gencives et de l’os qui soutiennent les dents.

Elle détruit les tissus de soutien des dents, une poche se creuse provoquant l’accumulation de bactéries.
A son stade le plus avancé, elle entraîne la chute des dents. Elle touche 80% de la population adulte occidentale, ce qui en fait la maladie chronique la plus fréquente. Plus de 15% des personnes qui en souffrent sont atteints de formes sévères de la maladie.

Les symptômes

Parmi les signes révélateurs d’une éventuelle parodontite : gencives rouges et gonflées, saignement lors du brossage, dents qui bougent, mauvaise haleine… Au niveau esthétique, la destruction des tissus parodontaux peut provoquer une rétraction de la gencive.

Le traitement

Il consiste à rétablir la santé parodontale en désinfectant les tissus touchés. Il peut comporter plusieurs phases selon le stade de la maladie.

Hygiène bucco-dentaire

Cette première étape est primordiale : lorsqu’un diagnostic de maladie parodontale est posé, il est impératif pour le patient d’adopter une hygiène buccale très rigoureuse. Une technique de brossage adaptée et l’utilisation de matériel spécifique (fil dentaire, brossettes inter-dentaires..) peuvent suffire à stopper sa progression.

Détartrage et surfaçage radiculaire

Dans un second temps, le traitement vise à éliminer les dépôts bactériens sur les dents par détartrage et surfaçage radiculaire.
Le surfaçage est un traitement beaucoup plus poussé et complémentaire du détartrage puisqu’il consiste au retrait du tartre et des bactéries sous la gencive après anesthésie locale. Il permet d’assainir la surface des racines et provoque une ré-adhésion de la gencive sur la surface des dents.
Ce traitement peut être suffisant pour stabiliser l’état parodontal dans les formes précoces de la maladie.

Chirurgies parodontales

Lorsque des poches parodontales persistent, il est nécessaire d’avoir recours à une phase chirurgicale dont le but est d’accéder largement aux racines des dents et à l’os qui les entoure pour les nettoyer de manière efficace.
Sous anesthésie locale, la gencive est soulevée pour mettre les racines et l’os à nu et permettre le nettoyage en profondeur des surfaces des dents.

Suivi parodontal

Quel que soit le stade de la parodontite et le traitement réalisé, il convient enfin de mettre en place un suivi régulier pour prévenir les récidives de la maladie et pérenniser les résultats thérapeutiques. De manière générale, une bonne hygiène dentaire accompagnée de détartrages réguliers permet d’éviter le retour ou l’apparition de la parodontite.

Facteurs responsables

Le tabac est un facteur de risque reconnu dans le développement et la progression des maladies parodontales. L’action du tabac est liée à ses nombreux composants nocifs, en particulier la nicotine, qui altèrent les mécanismes de défense vis-à-vis des bactéries.
Les patients fumeurs répondent moins favorablement aux traitements parodontaux. Le patient doit être informé de ce facteur de risque et du bénéfice de l’arrêt de consommation du tabac.

Conseils

La précocité de la prise en charge de la parodontite est fondamentale afin de prévenir son développement et de garantir les résultats thérapeutiques. En cas de saignements ou de dents qui se mettent à bouger, il ne faut pas hésiter à consulter.
Lors du brossage de dents, il faut brosser doucement les gencives en allant de la gencive vers la dent.
Une bonne hygiène dentaire et des contrôles et détartrages réguliers sont recommandés pour lutter contre ces infections.